DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

Région académique Ile-de-France

La DSDEN
École, collège, lycée
Espace pédagogique
Gestion des personnels

Fermer X



Fermer X


Dossiers thématiques transversaux
La production d’écrits à travers les cycles


Fermer X



Fermer X


La DSDEN

École, collège, lycée

Espace pédagogique

Gestion des personnels

Accueil > Rubriques spéciales > A la une des établissements > Nos reportages de l’année scolaire 2012-2013

Nos reportages de l’année scolaire 2012-2013

Les petits champions de la lecture à La Courneuve

L’école Charlie Chaplin de La Courneuve se trouve à la bonne adresse : rue Emile Zola, car il y est bien question de lecture, et ceci plus particulièrement dans la classe de CM2 de Hacène Aouine. Récit d’une rencontre entre un écrivain, des lecteurs et des livres.

Dans le cadre du concours Les petits champions de la lecture, voici les élèves de CM2, parmi lesquels Safa, finaliste, dont le choix s’est porté sur le livre Victoria rêve de Timothée de Fombelle.

15 candidats pour la 1ère étape au sein de la classe, 1 élue. La classe ne se démobilise pas et endosse même des responsabilités en organisant la finale départementale : choix d’un lieu, accueil des participants, sélection et invitation du jury (personnalités locales du monde du livre). Comment passer un samedi après midi dans une médiathèque ?

On supporte la candidate, on lit en même temps qu’elle. On l’accompagne dans son choix littéraire, on argumente sur le style de tel ou tel auteur, sur la qualité de ce récit comparé aux autres.
Bref, ce concours aura été vécu par chacun comme un voyage dans le pays des livres.
Une découverte pour certains et un plaisir pour la majorité.


Mercredi 29 mai 2013, c’est la grande finale. La lecture se fait à la Comédie-Française, lieu prestigieux, face à un jury expert. Car les finalistes sont les champions de la lecture à haute voix : intonation, débit, mise en voix, expression des sentiments, diction… La lecture à haute voix est un exercice complexe d’oralité où le lecteur ne se contente pas de lire. Comme un acteur, il fouille et interprète le sens du texte, pour mieux le lire. Le meilleur lecteur est bien celui qui a compris le sens fin du récit et qui prête sa voix à une histoire et à ses personnages.

 

Mais pour l’heure, avant la finale, Timothée de Fombelle est particulièrement attentif à cette lecture, car c’est lui l’auteur, et ce livre, c’est son´petit dernier’, son bébé, ainsi qu’il l’explique.
Les questions des élèves fusent : comment trouvez-vous l’illustrateur pour vos romans, comment vous vient l’inspiration, quels sont les livres que vous avez le plus aimés, combien de temps mettez vous pour écrire vos livres, quel sera le prochain, où écrivez-vous ?
Les questions sont toutes pertinentes, elles révèlent un réel intérêt pour l’acte de lire mais aussi pour celui d’écrire. L’imaginaire de l’auteur, son univers, son écriture, ses intentions. En très peu de temps Timothée de Fombelle, à la demande d’Amine, devient à son tour le lecteur de son roman, dans les traces de Flaubert il teste, dans l’épreuve de la lecture à voix haute, la qualité de son écriture.


Ce concours a donc bien toute sa place au cœur de la classe, il met en valeur un vrai apprentissage de la lecture, celui qui permet aux enfants de savoir lire, mais surtout de devenir de vrais lecteurs et de développer ainsi leur goût pour la lecture.

 

A voir aussi, le reportage sur le site du journal de La Courneuve.

 

© DSDEN93 - article créé le 20 juin 2013 - dernière mise à jour le 20 juin 2013


Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants



Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants