DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis


La DSDEN
Scolarité
Pédagogie
Gestion des personnels
Jeunesse, engagement et sports

Documents officiels
Circulaires départementales


Fermer X



Fermer X



Fermer X


Santé et sécurité
Santé et sécurité au travail


Fermer X



Fermer X


La DSDEN

Scolarité

Pédagogie

Gestion des personnels

Jeunesse, engagement et sports

Agenda

Accueil > Pédagogie > Enseignements et parcours éducatifs > Langues vivantes et ouverture internationale > Témoignages d’actions et de pratiques de classe

Témoignages d’actions et de pratiques de classe

Les écoles d’Aulnay-sous-Bois célèbrent l’Europe

Les écoles d’Aulnay-sous-Bois ont vécu tout au long de cette année une véritable aventure européenne.
Lancé au début de l’année, le projet "Le tour d’Europe de Miraïtowa" a impliqué 19 écoles et un collège, soit 125 classes et pas moins de 2800 élèves !

Les Jeux Olympiques de Tokyo viennent de prendre fin et Miraïtowa, la mascotte olympique de Tokyo 2020, se doit d’aller transmettre la flamme olympique à Paris, ville qui accueillera les prochains jeux. Alors qu’il prépare sa valise, il reçoit une curieuse lettre des élèves de la circonscription d’Aulnay-sous-Bois qui l’invitent à un tour d’Europe à travers leurs écoles pour lui faire découvrir leur pays mais également la communauté européenne dans lequel il s’inscrit.

Chaque école participante s’est alors vu confier un pays de l’Union européenne que les élèves allaient explorer sous tous ses thèmes : histoire, géographie, personnages célèbres, patrimoine artistique, art culinaire, coutumes... Les champs d’étude étaient vastes et variés. Les productions finales des classes ont été présentées à Miraïtowa lors de son passage physique dans les classes en avril.

Mais qui a eu cette idée folle...

C’est une conseillère pédagogique de circonscription, Mme Fanny Vançon, qui a eu l’idée de proposer ce projet après une première expérience de correspondance entre des élèves européens menée à bien l’année dernière : "C’est dans l’optique d’élargir ce travail autour de l’Europe et d’engager les enseignants et leurs élèves dans une découverte de l’Europe et une ouverture aux autres, de permettre aux élèves de développer un regard positif et curieux sur la communauté européenne, que je développe cette année ce projet. En accompagnant les enseignants, j’espère leur donner le goût et l’envie d’intégrer l’Europe à leurs apprentissages, mais également les former (sur la plateforme e-twinning, sur les ressources accessibles...) pour les conduire à utiliser ces outils, ainsi que les outils créés cette année, en toute autonomie dans le futur".

La qualité et l’intérêt de ce projet fédérateur ont été reconnus puisqu’il a été sélectionné dans le cadre d’un appel à projet du ministère « PFUE Célébrons l’Europe » et a obtenu le soutien financier de la Direction académique aux relations européennes et internationales (DAREIC).

Un projet multi multi multi transversal et sur le long terme

Les objectifs de ce projet sont nombreux et, pour n’en donner que les très grandes lignes, il s’agissait :
- d’éveiller à la diversité linguistique et comparer les langues et les alphabets,
- de prendre conscience des diversités culturelles et développer un regard bienveillant face à celles-ci,
- de s’approprier les représentations du monde et des activités humaines,
- de s’inscrire en citoyen européen,
- ...

Toutes les classes se sont donc investies dans un travail autour des pays européens et de l’Union européenne, avec une progression et des thématiques spécifiques à aborder selon les niveaux, de la Toute petite section de maternelle à la 6e. Les élèves ont également pu se familiariser avec les outils numériques afin d’effectuer des recherches documentaires. Le travail sur le projet a été intégré dans les apprentissages des programmes mais avec en plus une tâche finale.


Des ponts entre les classes ont aussi été mis en place : la classe CHAM du collège du Parc et les écoles primaires du secteur ont organisé un concert autour des chansons de différents pays européens, un concert bien sûr clôturé par l’hymne européen.

Dans le cadre de ce projet, lors d’un séjour d’une journée à Bruxelles, deux classes de CM1 d’une école REP+ cité éducative ont découvert le parlement européen, la maison de l’Europe et le parlementarium.
Les écoles de la cité éducative ont aussi pu bénéficier d’un financement pour commander du matériel dans le cadre de ce projet : des albums en langues étrangères, des oliviers à planter (car oui, la faune et la flore n’avaient pas été oubliées dans ce vaste champ d’exploration).

À l’issue du travail des classes, une vidéo documentaire a été diffusée dans chaque école en juin, devant les parents d’élèves lors des fêtes de fin d’année. Elle a été réalisée lors du passage de la mascotte dans les écoles, du 11 au 19 avril 2022, afin de montrer toutes les réalisations des élèves.
Des albums vont être édités pour retracer également le travail mené dans chacune des écoles, à partir de textes et de photos de productions des élèves sur le pays qu’ils ont étudié. Chaque école va recevoir son album particulier.
Ces ressources pourront ainsi rester à la disposition des futures classes pour être réutilisées dans leurs parcours d’apprentissage.

Ce projet d’ouverture a intéressé de nombreux partenaires qui ont apporté leur contribution à cet édifice de connaissances européennes : une société de production pour la réalisation du film, une costumière et notamment des ambassades qui ont été sollicitées et ont répondu présent en intervenant dans les écoles qui travaillaient sur leur pays pour proposer une découverte culturelle et/ou linguistique selon les niveaux.

Des élèves et des enseignants ravis de leur "Grand Tour"

Tous ont été unanimes, l’aventure a été très positive et ils ont énormément appris tout en y prenant plaisir.
Les élèves ont découvert plus avant des pays voisins et ont ainsi pu s’ouvrir à d’autres cultures en découvrant la pluralité des langues et des us et coutumes du monde qui les entoure. Les frontières des quartiers se sont élargies et ils ont pris conscience de leur appartenance à une communauté plus grande et plus internationale.
Les enseignants ont apprécié travailler autour de la diversité culturelle en Europe, sur un projet qui leur permettait des approches très variées, tant au niveau du contenu que de la forme : chants, danses, comptines, poésies, recettes de cuisine, exposés, pièces de théâtre, projet de correspondance, ateliers artisanat... Les ressources étaient nombreuses et accessibles et certaines pouvaient être mises en place de façon ludique.

L’importance de la démarche de projet a été mise en avant par les enseignants : le fait d’avoir un objectif final, avec une échéance, a fortement contribué à renforcer l’implication et l’investissement de tous et donc à faciliter les apprentissages et par là l’acquisition des connaissances. Après cet essai transformé, les enseignants essayent maintenant d’appliquer cette démarche de projet dans leur pédagogie quotidienne : par exemple travailler sur le futur avec pour tâche finale l’écriture d’une chanson.

La venue de la mascotte dans les écoles a été le point d’orgue de ce projet pédagogique. Les élèves l’attendaient depuis le début et l’évènement annoncé a été une grande source de motivation pour eux. Les élèves ont effectivement clairement manifesté leur enthousiasme, ils étaient extrêmement fiers de présenter leur travail et pour certains d’avoir appris à danser "le cirque taquin comme en Grèce".


Les images du film de compilation montrent par elles-mêmes toute la richesse des apprentissages mis en oeuvre au cours de l’année : on peut y rencontrer Picasso, Gaudi, Mondrian... et bien d’autres encore, connus et moins connus, sur l’air de Bella Ciao ou de Waterloo en dégustant quelques spécialités locales, le tout illuminé par les sourires des élèves. Les réalisations finales sont juste exceptionnelles.

 

RGPD et droit à l’image
Les parents d’élèves disposent d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données personnelles (photographies) de leur enfant.
Pour exercer ce droit, vous pouvez écrire à ce.93webmestre@ac-creteil.fr ou téléphoner au 01 43 93 73 72.

© DSDEN93 - article actualisé le 1er juillet 2022

Agenda


Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants

Service Public +
Les engagements de la DSDEN
Formulaire de réclamation
Site national SP+
Résultats "Qualité de service" de la DSDEN 93



Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants

Service Public +
Les engagements de la DSDEN
Formulaire de réclamation
Site national SP+
Résultats "Qualité de service" de la DSDEN 93