REP+ République Bobigny : Culture et mathématiques, l’Axe Royal.

louvre-530058_960_720

Aborder le programme de géométrie et de mesure en prenant comme sujet d’étude les monuments de Paris qui forment l’Axe Royal, voilà le défi lancé à la classe de CM2 de Mme C. Ben Driss de l’école élémentaire J. Jaurès REP+  à Bobigny.

Le but était de construire les maquettes de tous les monuments, de l’Arche de la Défense (Arche de la Fraternité) à la pyramide du Louvre, en passant par l’Arc du Triomphe et l’Arc du Carrousel, toutes à la même échelle. Représenter une portion de l’espace urbain et s’intéresser aux aspects historiques et culturels de chaque monument, rédiger pour chacun d’eux le cartouche d’identification, envisager la perspective depuis le Louvre et comprendre la volonté des différents monarques et dirigeants français de marquer leur passage dans le sol parisien ; autant de travail pluridisciplinaire qui a donné lieu à un important travail de lecture, recherche documentaire et production d’écrits, et a motivé l’ensemble des élèves de la classe et leurs familles.

D’un point de vue mathématique, le projet a eu pour objectifs de : mettre en évidence l’importance de la géométrie et de la mesure dans l’activité humaine présente et passée, travailler la géométrie plane et passer de la 2D à la 3D, finaliser le programme de géométrie par une réalisation collective, multiplier les activités d’analyse et de tracé pour développer les capacités visuelles, motrices et argumentatives des élèves.

Tous les élèves ont mis un point d’honneur à réaliser avec précision tous les éléments de l’Axe y compris la Concorde et le jardin des Tuileries. Plusieurs sorties dans  Paris leur ont permis de visiter les monuments et de monter au sommet de l’Arche afin d’admirer cette célèbre perspective. Une façon originale et concrète de « faire des mathématiques » en s’intéressant aux Arts, à l’Histoire et à la Géographie.

Circonscription de BOBIGNY 1 REP+ République

A Bobigny éducation prioritaire rime avec partenaire scientifique de renom : le CNES et son programme Argonautica.

bob3

Depuis plus de 15 ans la circonscription de Bobigny participe à un programme scientifique en partenariat avec le CNES (Centre National des Etudes Spatiales) : Argonautica. Océan, climat, environnement et satellites : Argonautica est un projet utilisant des données spatiales de localisation Argos et océanographiques (JASON…). Il est réalisé en partenariat avec des scientifiques et des professionnels de la mer. Il se décline en 3 volets : Argonimaux : suivi d’animaux marins équipés de balises Argos ; Argocéan : étude des données océanographiques ; Argotechno : construction et suivi de bouées expérimentales.

Cette année les écoles Victor Hugo et Romain Rolland du REP+ République de Bobigny et l’école Edouard Vaillant du REP Timbaud de Bobigny ont participé aux rencontres CNES à Montpellier pour présenter leurs travaux de l’année. Deux délégués de chaque classe ont été chargés d’exposer leurs projets, leurs questions, leurs interprétations des données et d’animer des ateliers à destination des autres élèves du CP au lycée sections STI2D et STL,  venus de toute la France.

Les élèves du CM1  de Mme C. Donineaux école V. Hugo ont présenté avec conviction leurs travaux sur le mode de vie des éléphants de mer des îles Kerguelen, l’interprétation du suivi de leurs balises et l’impact du réchauffement climatique sur leur zone d’alimentation et la zone subantarctique. Ils ont proposé des solutions pour réduire l’effet de serre et la pollution plastique, ensuite ils ont animé un atelier d’écriture poétique sur le thème de la mer et du climat qui a donné lieu à de très belles productions.

Les élèves du CM1 de Mr M. Josse élémentaire R. Rolland ont quant à eux présenté un historique des TAAF (Terres Australes Antarctiques Françaises), du « Marion Dufresne » navire ravitailleur de cette zone et expliqué le cycle de vie des manchots royaux de l’archipel de Crozet et l’impact des variations climatiques sur leurs trajets. Ils ont animé un atelier jeu autour des manchots et des TAAF qui a eu beaucoup de succès.

Quant aux élèves de CM2 de Mr M. Martinez école E. Vaillant, ils ont présenté avec fierté leur bouée Mango sur Ourcq : bouée fixe équipée de capteurs de température et de luminosité ainsi que d’une carte d’acquisition de données Mango. Grâce à elle ils ont pu étudier les caractéristiques du canal de l’Ourcq et découvert son écosystème. Ils ont constaté une forte pollution de plastique. La qualité de leur présentation et de leurs travaux a été récompensée par le Prix « Coup de pouce » du CNES. Enfin ils ont animé un atelier quizz sur le canal et les dangers de la pollution des eaux.

Ces Rencontres nationales se sont déroulées les 31 mai, 1 et 2 juin à l’Aquarium Mare Nostrum et au Planétarium de Montpellier. En plus des ateliers et séances plénières assurés par les élèves, étaient au programme : séances du planétarium,  intervention du Spatiobus du CNES, visite de l’Aquarium et nourrissage des manchots du Cap, séance de planétologie nocturne, observation du passage de l’ISS et petit salut à Thomas Pesquet… Un échange avec Kito de Pavant en pleine mer par téléphone iridium a également permis de revenir sur le Vendée Globe et le projet développé dans ce cadre par Argonautica, avec la mise à l’eau de balises Argos par les skippers partenaires. Des conférences de scientifiques sont venues alimenter la réflexion- notamment avec les scientifiques du CNRS qui sillonnent les canaux patagoniens afin d’effectuer des prélèvements de plancton-, et susciter des idées de projets pour 2017-18 par exemple sur la préservation des tortues marines. Rendez-vous donc l’année prochaine à l’aquarium de La Rochelle !

Circonscriptions de BOBIGNY 1 et 5 REP+ République.

Défi maths: 150 élèves de CM1 et de CM2 de Pantin se rencontrent!

defi_maths_03

Les 22, 23 et 24 mars, 150 élèves des classes de CM1 et de CM2 des écoles Jaurès et Cachin ont participé à un défi mathématique pour lequel ils se sont entraînés depuis le début de l’année scolaire.

Prochaine rencontre en mai 2017.

Bravo à eux !

Plus d’informations dans l’article de Monsieur Nehlil sur le blog de l’école Jaurès.

Accro(c)s d’écrans. Théâtre forum au Collège Joliot Curie de Pantin.

Harcèlement, photos sur les réseaux sociaux, usage démesuré des jeux vidéos, des « amis » qui ne veulent pas que du bien…Comment guider son enfant dans son usage des écrans?

Le 16 mars 2017, les parents d’élèves du Collège Joliot Curie et des écoles du centre-ville de Pantin ont été conviés par l’équipe du  Collège à une représentation de théâtre-forum sur le thème des ados et des écrans de  la Compagnie Entrées de jeu.   Cette action de co-éducation est financée par le Réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents du 93 (REAAP).

Les acteurs ont joué deux fois la pièce de théâtre mettant en scène les situations ci-dessous. Lors de la deuxième représentation, les spectateurs peuvent à tout moment interrompre les acteurs et monter sur scène.En permettant aux spectateurs de monter sur scène et d’incarner un des personnages de la pièce, le théâtre-forum  permet d’échanger tout en se distanciant.

1. Le cyberharcèlement et la loi du silence.
Une bande d’amis regardent des vidéos sur des smartphones. Matthieu, peu intéressé, s’éloigne. Il devient alors la cible d’un cyberharcèlement et se mure dans le silence. Sa mère utilise-t-elle la bonne méthode pour savoir pourquoi le téléphone de son fils sonne sans arrêt? Les professeurs du collège se soucient-ils suffisamment de cet élève qui d’un seul coup se met à manger tout seul?

2. Les dangers des réseaux sociaux et des chats avec des inconnus.
Manon chatte avec un inconnu. Il la comprend mieux que personne, il a vu qu’elle se sentait seule sur sa photo de profil. Va-t-elle accepter son invitation à se rencontrer ? Que va faire sa meilleure amie, seule à être au courant de ces échanges?

3. La violation de la vie privée et la question du droit à l’image.
Des photos compromettantes de Samantha sont prises lors d’une soirée. Alors qu’elle a donné son accord, sous l’effet de l’alcool, pour qu’elles soient diffusées, elle regrette son geste quand elle devient la cible de moqueries. Elle lance un appel au secours sur les réseaux sociaux. Trop tard?

4. Les addictions aux jeux vidéo et l’isolement.
Malvin joue plus qu’il ne faut ; il en perd la notion du temps, de la famille, des copains et bien sûr du travail scolaire. Ses parents sont perdus, comment le faire sortir de sa chambre?

Source: entrées de jeu.

La solution miracle n’existe pas, mais des pistes ont été évoquées:

  • Se faire aider par un tiers quand la communication est complétement rompue avec son enfant (ami, famille, professionnel).
  • En parler avant afin que l’enfant sache qu’il ne se fera pas disputer s’il vit une de ces situations.
  • Ne pas interdire, débrancher brusquement, mais établir  des limites.
  • Réfléchir à sa propre attitude en tant qu’adulte utilisateur d’écran.
  • Jouer avec l’enfant à ses jeux-vidéos.
  • Respecter les âge légaux d’utilisation des réseaux sociaux (Facebook est interdit aux moins de 13 ans) et des jeux vidéos.

Numéros d’aide:

Allo CNIL 01 53 73 22 22

Stop Harcèlement: 30 20

Guide de la « Famille Tout-écran »..http://www.clemi.fr/fileadmin/user_upload/espace_familles/guide_emi_la_famille_tout_ecran.pdf

Sites:

http://www.netecoute.fr/ ( numéro gratuit 0800 200 00).

www.e-enfance.org

2015_harcelement_infographie_quefaire_390052

 

 

 

L’école Maternelle Eugénie Cotton de Pantin (REP Joliot Curie) travaille sur l’égalité filles-garçons

Un bébé qui s’appelle Camille est une fille ou un garçon ? Les filles s’habillent en rose ? Les garçons aiment le foot et les filles aiment jouer à la poupée ? Les garçons n’ont jamais de cheveux longs ?

En collaboration Municipalité de Pantin, la classe de moyenne section de Madame Catherine  Petit de l’école maternelle Eugénie Cotton a participé à la création de l’album pour enfants : « Camille ou Camille ».

Pour continuer ce travail sur l’égalité filles-garçons, l’école a présenté en janvier 2017 dans ses locaux des travaux d’élèves dans l’exposition : « Filles ou garçons, tous égaux. »

img_7450img_7454

Des passerelles autour de la culture littéraire entre l’élémentaire et le collège

2 classes de CM1 et de CM2 ont travaillé avec la professeure documentaliste du Centre de Documentation et d’Information (CDI), ceci afin que les élèves se familiarisent avec ce lieu ressources et de travail et que des échanges entre professionnels du collège et enseignants du premier degré se créaient. Objectif donner envie aux élèves de lire…

Lors des rencontres inter-degrés, le diagnostic a mis en avant des difficultés et un faible intérêt parfois des élèves pour la lecture. Une présentation du CDI du Collège  aux enseignants du premier degré dans le cadre des temps REP+, ont conduit à construire des actions pédagogiques en lien direct avec le  CDI.

La maîtrise de la langue et de la lecture sont des éléments essentiels de la formation des élèves. La mise en place d’un défi-lecture avec une classe de CM2 (avec prêts de livres par le CDI) et la création d’un prix littéraire avec une classe de CM1 de l’école élémentaire Henri Wallon participent à ces objectifs.

book-112117_960_720Ces séances co-animées s’inscrivent dans une démarche semestrielle visant à croiser les pratiques et les expériences pédagogiques autour de la lecture.

Le déroulement des séances se réalise alternativement dans les classes de l’école élémentaire et au CDI afin que le centre documentaire devienne un espace familier.

L’évaluation des élèves est basée sur les progrès observés par les enseignantes des classes (emprunts, partages de lecture, choix des livres empruntés, intérêts pour certains genres, …) et sur  l’aisance à se repérer  dans le CDI et utiliser les ressources .

Ces premières actions autour de la lecture ouvrent un nouveau champ de possibles avec les enseignants du premier degré et seront reconduites l’année prochaine avec de nouvelles propositions (participation à la  semaine de la presse, travail autour d’expositions, choix de livres pour le CDI, etc.), qui auront pour objectif : donner envie d’entrer dans l’univers de la lecture, proposer des ouvrages diverses, adaptés aux futurs élèves de 6ème, créer des passerelles autour de la culture littéraire entre l’école et le collège.

Séverine Fargeix

Conseil coopératif …Une vidéo pour s’auto-former dans l’école

L’école élémentaire Colonel Fabien, réalise une vidéo sur la mise en place des  conseils coopératifs et sur les messages clairs afin de s’auto-former au sein de l’équipe à ce principe de fonctionnement.

 

hands-543593_960_720

Une enseignante de CM2 met en place depuis quelques années ces conseils coopératifs  dans sa classe afin d’apaiser les relations entre élèves et les aider à verbaliser calmement des tensions qu’ils rencontrent avec d’autres élèves, mais aussi, reconnaitre des gestes positifs.

 

Le résultat est assez surprenant

Des élèves qui se félicitent entre eux, remercient certains pour des gestes positifs à leur encontre dans la semaine.

Des élèves qui trouvent des solutions en tenant compte des autres, de ce qu’ils sont, de ce qu’ils disent,…

Des élèves qui décident de sanctions bienveillantes et de manière collégiale, soutiennent leurs camarades, s’engagent à les aider.

Un président de séance qui sait recentrer, répartir la parole de manière équitable, trancher en prenant compte les différents points de vue,…

Quoi de mieux qu’une situation réelle pour questionner et s’approprier un dispositif et ses enjeux.

Afin d’élargir cette manière de travailler avec les élèves sur l’ensemble de l’école, l’idée de concevoir une vidéo permettant de voir les différentes étapes à travers les explications des élèves, l’intérêt qu’ils en trouvent pour régler des conflits qu’ils rencontrent et observer le déroulement de ces conseils, a été lancée.

La vidéo est en court de montage et l’équipe compte bien l’utiliser l’année prochaine pour s’auto-former et développer les conseils coopératifs sur l’ensemble des classes.

Et l’idée de concevoir une vidéo à l’attention des parents pour créer des moments d’échanges a déjà été envisagée.

Séverine Fargeix

La petite madeleine des CM2 de Jean Macé à Aubervilliers

… ou comment travailler en réseau mobilise une classe autour de l’histoire d’un quartier.

Le projet de réseau Jean Moulin d’Aubervilliers, auquel appartient l’école Jean Macé, s’intitule « s’exprimer pour partager et communiquer » et les enseignants du second degré volontaires peuvent intervenir dans les classes de Cycle 3 pour faciliter la liaison CM2-6ème.

L’histoire du quartier par les CM2 de Jean Macé

C’est dans ce contexte que M. Joly professeur d’histoire est intervenu 2 heures par semaine dans les classes de CM2 de l’école Jean Macé d’octobre à janvier. Les enseignants et les élèves ont choisi de travailler l’expression orale et écrite en élaborant une capsule historique : les élèves ont réalisé des textes, des dessins et plans, des enregistrements et les ont enfermés dans une boîte-capsule qu’ils espèrent voir conservée aux archives d’Aubervilliers. Ce premier projet a véritablement emballé les élèves ; ils se sentaient plus investis dans leur ville et était donc prêts à accueillir la rencontre qui allait suivre…

La vie de Madeleine, ancienne habitante du quartier, sur Twitter

madeleine project texte

Car parallèlement, Clara Beaudoux, journaliste en congé sabbatique, se lance dans la rédaction d’un storify sur « Madeleine », l’ancienne propriétaire de son appartement. Maintenant disparue, cette dame n’a laissé aucun descendant direct et personne n’a donc voulu récupérer ses affaires qui dorment dans la cave de Clara Beaudoux. Cette dernière décide de les ouvrir et de romancer ses découvertes sur twitter.

madeleine storifyTout se rejoint quand apprenant que Madeleine a été enseignante à Jean Macé pendant la seconde guerre mondiale, les enseignants et la coordonnatrice de Réseau, pensent qu’il y a matière à intéresser les élèves déjà sensibilisés à l’histoire de leur quartier par leur création de capsule. Ils ont là un moyen de travailler la production d’écrit et choisissent d’utiliser Twitter. Contact est pris avec Clara Beaudoux qui accepte de travailler avec les élèves de Jean Macé, et même plus, leur confie la tâche de retrouver des anciens élèves de Madeleine !
La suite vous pouvez la lire sur Twitter, mais vous pouvez déjà savoir que Jacques Dessain, historien d’Aubervilliers et ancien résistant a ses habitudes dans la classe. Jean, un ancien élève de l’école qui vit désormais dans le Morvan, leur écrit chaque semaine. Et que leur enseignante est surprise de les entendre dire « nous les français » quand ils étudient l’histoire du XXème siècle.

S’approprier son patrimoine local pour se sentir citoyen semble être un outil efficace dans ce quartier de la « Villette Quatre chemin » !

Voir sur Facebook : « madeleine project »

Voir le storify

Claire Adam-Kollo

Expliciter les apprentissages: ressources du Centre Alain Savary (IFE)

Le site de l’IFE regorge d’articles et de ressources sur l’explicitation des apprentissages (priorité 1 du référentiel de l’Éducation Prioritaire).

Entretien vidéo de Jean-Yves Rochex et Philippe Meirieu sur l’enseignement explicite: http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/education-prioritaire/ressources/theme-1-perspectives-pedagogiques-et-educatives/realiser-un-enseignement-plus-explicite/extrait-video-de-jean-yves-rochex-sur-lenseignement-explicite

 

Enseigner explicitement: l’essentiel en quatre pages: http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/documents/publications/docs-enseignement-plus-explicite/dossier-ressource-explicite

 

Enseigner explicitement:qui? Quand? Quoi? où? Ressources vidéos. Interventions de Syvie Cèbe et de Patrick Rayou : http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/education-prioritaire/ressources/theme-1-perspectives-pedagogiques-et-educatives/realiser-un-enseignement-plus-explicite/enseigner-explicitement-pour-quoi-qui-quand-quoi-comment