Fête de la laïcité organisée par la Mairie de Romainville.

Le vendredi 8 décembre 2017, les élèves de deux écoles REP de Romainville participent à la fête de la laïcité  organisée par la Mairie de Romainville, au palais de fêtes.

Les élèves de CM2 de l’école Marcel Cachin montent sur scène au palais de fêtes de Romainville  pour chanter. Charlotte Pavez responsable de la chorale de l’école présente le projet et met en scène les différents chants proposés. Tous ces chants ont trait au vivre ensemble.

photo1

Les élèves de CM1 de l’école Langevin Wallon montrent un diaporama témoignant de leur implication citoyenne. Ils participent en effet au choix du nom de la nouvelle école qui se construit dans leur quartier dans le cadre de leurs conseils d’élèves. Ils débattent, se questionnent, cherchent, lisent et rédigent dans le but d’exposer leur réflexion aux élèves les plus jeunes.image2

L’école Maternelle Eugénie Cotton de Pantin (REP Joliot Curie) travaille sur l’égalité filles-garçons

Un bébé qui s’appelle Camille est une fille ou un garçon ? Les filles s’habillent en rose ? Les garçons aiment le foot et les filles aiment jouer à la poupée ? Les garçons n’ont jamais de cheveux longs ?

En collaboration Municipalité de Pantin, la classe de moyenne section de Madame Catherine  Petit de l’école maternelle Eugénie Cotton a participé à la création de l’album pour enfants : « Camille ou Camille ».

Pour continuer ce travail sur l’égalité filles-garçons, l’école a présenté en janvier 2017 dans ses locaux des travaux d’élèves dans l’exposition : « Filles ou garçons, tous égaux. »

img_7450img_7454

REP + J.Zay, BONDY : Médiation par les pairs

aff-v3-bondy

Une action de formation en direction des enseignants de deux écoles (Noue Caillet et André Boulloche)  s’est déroulée cette année à Bondy. Son objet, la médiation par les pairs, est une stratégie pédagogique favorable à l’engagement et à la motivation des élèves. C’est un processus coopératif qui vise à faciliter la résolution non violente d’un conflit.

 

Elle a débuté par deux journées couvrant trois objectifs :

  • Former les enseignants au parcours de médiation ;
  • Leur permettre de démarrer la construction de leur projet d’école pour la mise en place de la médiation par les enfants avec l’appui des adultes ;
  • Leur faire connaître des réalisations dans des écoles francophones et des outils pédagogiques existants utilisables pour le projet.

Au terme de ces deux jours, une organisation annuelle du projet a été mise en place avec des visites par les formateurs /animateurs toutes les six semaines afin d’assurer le suivi et la suite de la formation de l’équipe enseignante.

Au sein d’une des écoles, une affiche a été réalisée en concertation avec les enseignants avec l’aide d’un graphiste. Elle va être imprimée prochainement (voir photo). Une charte de conciliation est actuellement en écriture par la directrice et un comité de rédaction constitué de 11 élèves de  CE2 et CM1.

Ce travail va être poursuivi l’an prochain avec la formation des enseignants à la conciliation, la mise en place de la formation des élèves conciliateurs et l’information aux parents.

Thomas Houet

Coordonnateur REP