Accro(c)s d’écrans. Théâtre forum au Collège Joliot Curie de Pantin.

Harcèlement, photos sur les réseaux sociaux, usage démesuré des jeux vidéos, des « amis » qui ne veulent pas que du bien…Comment guider son enfant dans son usage des écrans?

Le 16 mars 2017, les parents d’élèves du Collège Joliot Curie et des écoles du centre-ville de Pantin ont été conviés par l’équipe du  Collège à une représentation de théâtre-forum sur le thème des ados et des écrans de  la Compagnie Entrées de jeu.   Cette action de co-éducation est financée par le Réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents du 93 (REAAP).

Les acteurs ont joué deux fois la pièce de théâtre mettant en scène les situations ci-dessous. Lors de la deuxième représentation, les spectateurs peuvent à tout moment interrompre les acteurs et monter sur scène.En permettant aux spectateurs de monter sur scène et d’incarner un des personnages de la pièce, le théâtre-forum  permet d’échanger tout en se distanciant.

1. Le cyberharcèlement et la loi du silence.
Une bande d’amis regardent des vidéos sur des smartphones. Matthieu, peu intéressé, s’éloigne. Il devient alors la cible d’un cyberharcèlement et se mure dans le silence. Sa mère utilise-t-elle la bonne méthode pour savoir pourquoi le téléphone de son fils sonne sans arrêt? Les professeurs du collège se soucient-ils suffisamment de cet élève qui d’un seul coup se met à manger tout seul?

2. Les dangers des réseaux sociaux et des chats avec des inconnus.
Manon chatte avec un inconnu. Il la comprend mieux que personne, il a vu qu’elle se sentait seule sur sa photo de profil. Va-t-elle accepter son invitation à se rencontrer ? Que va faire sa meilleure amie, seule à être au courant de ces échanges?

3. La violation de la vie privée et la question du droit à l’image.
Des photos compromettantes de Samantha sont prises lors d’une soirée. Alors qu’elle a donné son accord, sous l’effet de l’alcool, pour qu’elles soient diffusées, elle regrette son geste quand elle devient la cible de moqueries. Elle lance un appel au secours sur les réseaux sociaux. Trop tard?

4. Les addictions aux jeux vidéo et l’isolement.
Malvin joue plus qu’il ne faut ; il en perd la notion du temps, de la famille, des copains et bien sûr du travail scolaire. Ses parents sont perdus, comment le faire sortir de sa chambre?

Source: entrées de jeu.

La solution miracle n’existe pas, mais des pistes ont été évoquées:

  • Se faire aider par un tiers quand la communication est complétement rompue avec son enfant (ami, famille, professionnel).
  • En parler avant afin que l’enfant sache qu’il ne se fera pas disputer s’il vit une de ces situations.
  • Ne pas interdire, débrancher brusquement, mais établir  des limites.
  • Réfléchir à sa propre attitude en tant qu’adulte utilisateur d’écran.
  • Jouer avec l’enfant à ses jeux-vidéos.
  • Respecter les âge légaux d’utilisation des réseaux sociaux (Facebook est interdit aux moins de 13 ans) et des jeux vidéos.

Numéros d’aide:

Allo CNIL 01 53 73 22 22

Stop Harcèlement: 30 20

Guide de la « Famille Tout-écran »..http://www.clemi.fr/fileadmin/user_upload/espace_familles/guide_emi_la_famille_tout_ecran.pdf

Sites:

http://www.netecoute.fr/ ( numéro gratuit 0800 200 00).

www.e-enfance.org

2015_harcelement_infographie_quefaire_390052

 

 

 

Conseil coopératif …Une vidéo pour s’auto-former dans l’école

L’école élémentaire Colonel Fabien, réalise une vidéo sur la mise en place des  conseils coopératifs et sur les messages clairs afin de s’auto-former au sein de l’équipe à ce principe de fonctionnement.

 

hands-543593_960_720

Une enseignante de CM2 met en place depuis quelques années ces conseils coopératifs  dans sa classe afin d’apaiser les relations entre élèves et les aider à verbaliser calmement des tensions qu’ils rencontrent avec d’autres élèves, mais aussi, reconnaitre des gestes positifs.

 

Le résultat est assez surprenant

Des élèves qui se félicitent entre eux, remercient certains pour des gestes positifs à leur encontre dans la semaine.

Des élèves qui trouvent des solutions en tenant compte des autres, de ce qu’ils sont, de ce qu’ils disent,…

Des élèves qui décident de sanctions bienveillantes et de manière collégiale, soutiennent leurs camarades, s’engagent à les aider.

Un président de séance qui sait recentrer, répartir la parole de manière équitable, trancher en prenant compte les différents points de vue,…

Quoi de mieux qu’une situation réelle pour questionner et s’approprier un dispositif et ses enjeux.

Afin d’élargir cette manière de travailler avec les élèves sur l’ensemble de l’école, l’idée de concevoir une vidéo permettant de voir les différentes étapes à travers les explications des élèves, l’intérêt qu’ils en trouvent pour régler des conflits qu’ils rencontrent et observer le déroulement de ces conseils, a été lancée.

La vidéo est en court de montage et l’équipe compte bien l’utiliser l’année prochaine pour s’auto-former et développer les conseils coopératifs sur l’ensemble des classes.

Et l’idée de concevoir une vidéo à l’attention des parents pour créer des moments d’échanges a déjà été envisagée.

Séverine Fargeix