Conférence de restitution du rapport 2016 de l’Observatoire des pratiques en Education Prioritaire

Le vendredi 27 mai dernier, au Lycée Saint-Exupery de Créteil, l’Observatoire des Pratiques en éducation prioritaire* rendait public son rapport sur les visites effectuées dans dix réseaux d’éducation prioritaire sur le thème du travail personnel de l’élève hors la classe.

Cette restitution du rapport de l’Observatoire a été complétée par une intervention du chercheur Patrick Rayou (Le travail des élèves pour l’école en dehors de la classe), professeur-chercheur à Paris VIII.

Dix Réseaux d’Éducation Prioritaire, REP et REP+ de l’académie de Créteil ont été visités de janvier à mars 2016. Six sur les dix sont situés en Seine-Saint-Denis, deux sont localisés en Seine-et-Marne et deux dans le Val de Marne.

Le but était de proposer des réponses à la question suivante : en éducation prioritaire, quelles pratiques seraient en mesure de rompre la courbe ascendante des inégalités ?

Dans chacune des visites, l’observatoire a rencontré tous les acteurs éducatifs, enseignants, pilotes, partenaires, parents et élèves et a tenu compte du point de vue de chacun. Chaque réseau a fait l’objet d’une journée entière d’observation sur le temps scolaire, par trois à cinq observateurs.

La question du travail personnel de l’élève hors la classe est une question d’actualité ; des groupes de travail se multiplient, notamment au Ministère. Le sujet est interrogé par des travaux de recherche (Glasman, P. Rayou ou S.Kapko) mais finalement assez peu popularisé.

Il ne s’agit aucunement de remettre en cause le travail personnel, mais plutôt de le penser le plus possible dans la classe ou en milieu pédagogique pour ne pas accentuer les inégalités. Le rapport et l’intervention nous ramènent à un constat essentiel : toutes les questions de travail hors la classe renvoient au travail dans la classe.

Douze recommandations ont été faites suite à ces visites, elles sont consultables en ligne sur le site du Carep.

Valérie Vigier

Coordonnatrice REP
Bagnolet

*Cet observatoire, espace collaboratif regroupant des cadres de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, des directeur(rice)s d’établissements du second degré, des membres de fédérations de parents d’élèves ou de conseils départementaux, a été créé en octobre 2015 pour observer, mutualiser et valoriser certaines pratiques de terrain, et proposer des pistes d’amélioration. Sa création s’inscrit dans le cadre de la refondation de l’éducation prioritaire.