La petite madeleine des CM2 de Jean Macé à Aubervilliers

… ou comment travailler en réseau mobilise une classe autour de l’histoire d’un quartier.

Le projet de réseau Jean Moulin d’Aubervilliers, auquel appartient l’école Jean Macé, s’intitule « s’exprimer pour partager et communiquer » et les enseignants du second degré volontaires peuvent intervenir dans les classes de Cycle 3 pour faciliter la liaison CM2-6ème.

L’histoire du quartier par les CM2 de Jean Macé

C’est dans ce contexte que M. Joly professeur d’histoire est intervenu 2 heures par semaine dans les classes de CM2 de l’école Jean Macé d’octobre à janvier. Les enseignants et les élèves ont choisi de travailler l’expression orale et écrite en élaborant une capsule historique : les élèves ont réalisé des textes, des dessins et plans, des enregistrements et les ont enfermés dans une boîte-capsule qu’ils espèrent voir conservée aux archives d’Aubervilliers. Ce premier projet a véritablement emballé les élèves ; ils se sentaient plus investis dans leur ville et était donc prêts à accueillir la rencontre qui allait suivre…

La vie de Madeleine, ancienne habitante du quartier, sur Twitter

madeleine project texte

Car parallèlement, Clara Beaudoux, journaliste en congé sabbatique, se lance dans la rédaction d’un storify sur « Madeleine », l’ancienne propriétaire de son appartement. Maintenant disparue, cette dame n’a laissé aucun descendant direct et personne n’a donc voulu récupérer ses affaires qui dorment dans la cave de Clara Beaudoux. Cette dernière décide de les ouvrir et de romancer ses découvertes sur twitter.

madeleine storifyTout se rejoint quand apprenant que Madeleine a été enseignante à Jean Macé pendant la seconde guerre mondiale, les enseignants et la coordonnatrice de Réseau, pensent qu’il y a matière à intéresser les élèves déjà sensibilisés à l’histoire de leur quartier par leur création de capsule. Ils ont là un moyen de travailler la production d’écrit et choisissent d’utiliser Twitter. Contact est pris avec Clara Beaudoux qui accepte de travailler avec les élèves de Jean Macé, et même plus, leur confie la tâche de retrouver des anciens élèves de Madeleine !
La suite vous pouvez la lire sur Twitter, mais vous pouvez déjà savoir que Jacques Dessain, historien d’Aubervilliers et ancien résistant a ses habitudes dans la classe. Jean, un ancien élève de l’école qui vit désormais dans le Morvan, leur écrit chaque semaine. Et que leur enseignante est surprise de les entendre dire « nous les français » quand ils étudient l’histoire du XXème siècle.

S’approprier son patrimoine local pour se sentir citoyen semble être un outil efficace dans ce quartier de la « Villette Quatre chemin » !

Voir sur Facebook : « madeleine project »

Voir le storify

Claire Adam-Kollo