DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis


La DSDEN
École, collège, lycée
Pédagogie
Gestion des personnels

Documents officiels
Circulaires départementales


Fermer X



Fermer X



Fermer X


Santé et sécurité
Santé et sécurité au travail


Fermer X


La DSDEN

École, collège, lycée

Pédagogie

Gestion des personnels

Agenda

Accueil > Pédagogie > Enseignements et parcours éducatifs > Éducation artistique et culturelle > Témoignages d’actions et de pratiques de classe

Témoignages d’actions et de pratiques de classe

Une classe de CE2 de l’école Pierre Lerenard de Noisy-le-Sec sonorise un court-métrage

La Ville de Noisy-le-Sec s’est engagée depuis de très nombreuses années dans le Parcours d’éducation artistique et culturel (PEAC) de chaque élève de l’école primaire : médiathèque, conservatoire Nadia et Lili Boulanger, théâtre des Bergeries, cinéma le Trianon, centre d’art contemporain La Galerie…

Chacune de ces structures culturelles propose un partenariat avec les enseignants qui souhaitent enrichir leur projet de classe. Des « parcours croisés » permettent même parfois aux élèves de bénéficier d’un partenariat avec deux ou trois de ces structures dans l’année pour nourrir un même projet transdisciplinaire.

Cette année, Mme Audrey Layris Verges, à l’école Pierre Lerenard, avait programmé pour sa classe de CE2 un parcours croisé avec le théâtre des Bergeries et le cinéma le Trianon autour du spectacle Crin blanc, film d’Albert Lamorisse (palme d’or du court-métrage en 1953) projeté en ciné-concert, accompagné en direct par deux musiciens. Dans la continuité de ce partenariat l’enseignante avait prévu un prolongement en classe consistant en une mise en son d’un court métrage par les élèves à partir de matériaux de récupération.
L’actualité en a décidé autrement, et après les annulations successives des représentations liées au contexte sanitaire, ne subsistait que la poursuite de l’objectif de la sonorisation.
C’est grâce aux compétences et à la riche complicité de Julie Ho, musicienne intervenante du conservatoire, que les élèves ont finalement pu relever ce défi. Deux films ont ainsi été sonorisés.

Dans un premier temps, les élèves ont été initiés à la création collective de paysages sonores* à partir de bouteilles en plastique en recherchant des sons à partir de gestes : frotter, frapper, rouler… en différents dispositifs (solo, tutti, sons au creux de l’oreille, improvisation, imitation…). Leur démarche a été nourrie par l’écoute et l’analyse de l’œuvre Weekend à Deauville par l’Orchestre de contrebasses pour comprendre la notion de paysage sonore réalisé à partir d’un instrument. Ils ont également bénéficié de la présence ponctuelle d’une violoncelliste qui leur a fait découvrir les multiples facettes de son instrument.
Cette première sonorisation a consisté en une création de paysage sonore illustrant des extraits du court-métrage Jour de pluie de Vladimir Leschiov. Le film a été visionné en muet, et les élèves ont répertorié les sons nécessaires en fonction des séquences (mer, pluie, pas, moteur…). Puis l’accompagnement sonore a été enregistré en direct, à la façon d’un ciné concert, en deux séances. Les corps sonores* utilisés se sont enrichis de divers petits instruments (rhombes*, sifflets…) fabriqués à partir de matériel de récupération.
Les images utilisées pour la réalisation du court métrage appartiennent à l’Office national du film du Canada. La classe n’a malheureusement pas eu l’autorisation de diffuser publiquement le résultat de leur travail.

La deuxième réalisation collective est une reproduction de la bande son originale du court-métrage Le Son du pignon de David Martin, proposé par le dispositif « Mon œil » du Centre Pompidou.
L’objectif était double : continuer le travail sur le timbre entrepris avec le premier film, mais aussi poursuivre les apprentissages musicaux par un travail rythmique : prendre conscience des notions de pulsation*, ostinato*, boucle*, accumulation* partition graphique* et polyrythmie*. Le Boléro de Maurice Ravel a accompagné les élèves dans la découverte de ces notions, notamment au travers d’une version interprétée en percussions corporelles (cf. générique de fin).
Les montages ont été réalisés grâce au logiciel gratuit Audacity, très simple dans son utilisation en classe grâce aux tutoriels en ligne.


 

L’oeuvre Le son du pignon sonorisée par les élèves, avec l’aimable autorisation du réalisateur, David Martin

Écoute, concentration, mémorisation, persévérance, créativité, coordination des gestes… Les témoignages d’élèves parlent d’eux-mêmes de tout ce qu’a pu leur apporter ce projet :

«  J’ai appris…
- qu’avec de simples objets on pouvait faire plein de sons et de musique.
 » Sofia
- à ne pas stresser, à prendre mon temps et à être tranquille. J’ai appris qu’on pouvait se servir de tout pour faire de la musique.  » Mohamed Amine
- que pour faire de la musique il fallait faire beaucoup d’entrainements pour que ce soit réussi.  » Inès


Glossaire
Accumulation : procédé qui consiste à ajouter progressivement des instruments ou une phrase musicale
Boucle : séquence musicale destinée à être répétée
Corps sonore : tout objet détourné de sa fonction première sur lequel on exerce un geste instrumental pour engendrer un son
Ostinato : phrase rythmique ou mélodique répétée obstinément durant tout un morceau
Partition graphique : transcription d’une composition musicale à partir de symboles pour indiquer comment elle doit être interprétée : hauteur, vitesse, timbre, durée…
Paysage sonore : création musicale, individuelle ou collective, destinée à reconstituer un environnement sonore particulier (la mer, la pluie, le vent, la forêt, la ville…)
Polyrythmie : superposition de deux ou plusieurs rythmes différents
Pulsation : rythme régulier ; sur une mélodie, la pulsation correspond aux battements qui l’accompagnent, par exemple sur chaque temps.
Rhombe : instrument que l’on fait tourner en l’air au moyen d’une cordelette dans un mouvement circulaire, ce qui crée un vrombissement.
Solo / Tutti : seul / tout le monde (les termes musicaux sont très souvent en italien)

 

RGPD et droit à l’image
Les parents d’élèves disposent d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données personnelles (images) de leur enfant.
Pour exercer ce droit, vous pouvez écrire à ce.93webmestre@ac-creteil.fr ou téléphoner au 01 43 93 73 72.

© DSDEN93 - article actualisé le 9 juillet 2021

Agenda


Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants

Service Public +
Les engagements de la DSDEN
Formulaire de réclamation



Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants

Service Public +
Les engagements de la DSDEN
Formulaire de réclamation