DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

Région académique Ile-de-France

La DSDEN
École, collège, lycée
Espace pédagogique
Gestion des personnels

Fermer X



Fermer X


Dossiers thématiques transversaux
La production d’écrits à travers les cycles


Fermer X



Fermer X


La DSDEN

École, collège, lycée

Espace pédagogique

Gestion des personnels

Accueil > Espace pédagogique > Dispositifs spécifiques et besoins éducatifs particuliers > Dispositifs relais et Nouvelles chances

Dispositifs relais et Nouvelles chances

Dossiers d’admission

La constitution du dossier

Pour chaque type de dispositif un dossier d’admission doit être
constitué par l’établissement dans lequel est scolarisé l’élève
concerné. Quand l’élève est totalement déscolarisé et non inscrit dans
un établissement scolaire, l’évaluation de la pertinence de la
candidature et la constitution du dossier incombent au centre d’information et d’orientation (CIO) de secteur ou
au CIO spécialisé près du tribunal.

Quelle que soit la situation, le
dossier doit être envoyé impérativement 15 jours avant la tenue de la
commission d’admission
. Ce délai est nécessaire pour préparer la
présentation des dossiers.

Le dossier rassemble :

  • des informations relatives à la scolarité de l’élève :
    renseignements administratifs, bulletins trimestriels, avis diversifiés
    de l’équipe éducative ;
  • des informations relatives à la
    situation personnelle de l’élève : rapport du psychologue de l’Éducation nationale, de l’assistante sociale ou du médecin ; celles soumises au
    secret professionnel sont envoyées sous pli à la mission de suivi de l’assiduité scolaire, à l’assistante sociale et au médecin,
    conseillers techniques de la direction des services départementaux de
    l’éducation nationale et membres de la commission ;
  • un contrat de suivi (pour les dossiers atelier et classe relais)
    qui engage l’établissement d’origine, via un enseignant volontaire pour
    être référent tuteur. Cet enseignant, qui n’est pas nécessairement le
    professeur principal, joue un rôle décisif de médiateur entre l’équipe
    du dispositif relais et l’équipe éducative qui accueillera l’élève à son
    retour pour témoigner de son évolution et l’aider à consolider son
    parcours de réussite. S’il s’agit d’un élève de 3ème, le tuteur
    contribuera à la préparation de son projet d’orientation. C’est
    l’établissement d’origine qui doit effectuer les démarches techniques
    relatives à l’orientation et l’affectation (dossier d’orientation,
    saisie des vœux AFFELNET…). Il est recommandé qu’un conseiller principal d’éducation (CPE) volontaire
    s’implique, aux côtés de l’enseignant, dans le suivi de l’élève.

La signature de l’élève et celle de son représentant légal sont
indispensables à la validation du dossier ; elles signifient leur
adhésion, nécessaire au projet, et indiquent qu’une véritable
information leur a été donnée sur les objectifs et les modalités de
fonctionnement du dispositif et sur les perspectives après le passage
dans celui-ci.

En aucun cas, la demande d’admission dans un dispositif ne peut être
conçue comme une sanction, ni comme une alternative à un conseil de
discipline, ni faire suite à un conseil de discipline (sauf situations
exceptionnelles présentées par le CIO spécialisé).

Tout dossier incomplet ne peut être étudié en commission. Il peut être
néanmoins présenté à une commission ultérieure une fois les compléments
d’information apportés.

La commission d’admission

Elle est présidée par le directeur académique des services de
l’Éducation nationale ou par l’inspecteur de l’éducation nationale chargé
de l’information et de l’orientation (IEN-IO).

Elle se compose de la
coordonnatrice pédagogique de ces dispositifs, le psychologue de l’Éducation nationale de la mission de suivi de l’assiduité scolaire, l’assistante sociale et le médecin, les conseillers
techniques de la Direction des services départementaux de l’Éducation
nationale, un représentant de la PJJ et des coordonnateurs
des dispositifs.

Elle se réunit selon un calendrier défini en début d’année.

L’admission en dispositif relais ou nouvelles chances est prononcée
par le directeur académique des services de l’Éducation nationale, après
examen des demandes et des avis donnés par les membres de la commission
départementale.

Cette décision donne lieu à une notification d’admission envoyée par
la division des élèves à la famille, à l’établissement d’origine et au
chef d’établissement du dispositif.


Calendrier des commissions pour l’année scolaire 2017-2018


Ateliers et classes relais

Mardi 19 septembre 2017
Mardi 17 octobre 2017
Mardi 5 et jeudi 7 décembre 2017
Mardi 13 et jeudi 15 mars 2018
Mardi 19 juin 2018

Nouvelles chances

Mardi 12 septembre 2017
Jeudi 28 septembre 2017
Mardi 14 novembre 2017
Mardi 19 décembre 2017
Jeudi 25 janvier 2018
Jeudi 21 juin 2018

Internat relais

Mardi 19 juin 2018

Dossier de demande d’admission Nouvelles chances

Dossier de demande d’admission Dispositif relais

Convention d’hébergement des élèves des classes relais / ateliers relais au service restauration des établissements

© DSDEN93 - article actualisé le 10 octobre 2017


Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants



Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants