DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

Région académique Ile-de-France

La DSDEN
École, collège, lycée
Espace pédagogique
Gestion des personnels

Fermer X



Fermer X


Dossiers thématiques transversaux
La production d’écrits à travers les cycles


Fermer X



Fermer X


La DSDEN

École, collège, lycée

Espace pédagogique

Gestion des personnels

Accueil > Rubriques spéciales > A la une des établissements > Nos reportages de l’année scolaire 2007-2008

Nos reportages de l’année scolaire 2007-2008

Eveil à la conscience civique : le palais de justice de Bobigny accueille 450 collégiens du département

 

 Pour la deuxième édition des journées jeune et justice, le conseil départemental de l’accès au droit (CDAD) de Seine-Saint-Denis en partenariat avec l’inspection académique a reçu 450 collégiens de quatrième au tribunal de grande instance de Bobigny le 11 avril 2008 dans le cadre d’un travail sur le casier judiciaire.
Ce dispositif partenarial s’inscrit dans le plan d’action départemental mis en œuvre par l’inspection académique pour développer la citoyenneté et la vie scolaire dans les établissements du département. Cette journée d’échanges entre les collégiens et les professionnels du milieu judiciaire sur le droit et la citoyenneté est l’aboutissement d’un travail d’éveil civique mené pendant plusieurs mois dans les classes par les professionnels de la justice et les enseignants des collèges La Courtille à Saint-Denis, Roger Martin du Gard à Epinay-sur-Seine, Georges Braque à Neuilly-sur-Marne, Jean Moulin à Aubervilliers et République à Bobigny.
Ce travail d’éducation à la citoyenneté s’inscrit dans le « socle commun des connaissances ».

Un travail d’éducation à la citoyenneté

Pendant trois mois, ce travail de découverte a fait connaître aux jeunes citoyens le monde judiciaire à travers son organisation, son fonctionnement et ses métiers. Pour ces 21 classes de quatrième, ce parcours d’éducation à la citoyenneté s’est effectué à partir de deux types de travaux proposés par le CDAD de Seine-Saint-Denis :

-La reconstitution d’un procès.

-L’expression libre sur le thème du casier judiciaire.

Le 11 avril, le palais de justice a ouvert ses portes pour une mise en situation concrète.

Mise en situation au palais de justice

Pas moins de 12 classes ont travaillé sur la décision de justice en reconstituant un procès. Toutes les deux heures dans les salles d’audience du tribunal, les groupes de collégiens, assistés par des avocats du barreau, se sont succédé pour juger une affaire en présence d’un procureur. Acteurs du milieu judiciaire, ils ont endossé les rôles de juge, assesseur, greffier, victime, prévenu. Cette leçon vivante d’éducation civique inscrite au programme de quatrième leur a permis de comprendre le déroulement d’un procès ainsi que les différents métiers du monde de la justice. Dans toutes les salles, c’est avec beaucoup de vitalité, de concentration qu’ils ont mené la reconstitution devant un public très attentif.

 

 

Sentiment de justice et d’injustice : concours d’expression

Les neuf autres classes avaient retenu le concours d’expression libre pour livrer leur vision de la justice sur le casier judiciaire devant un jury réunissant des professionnels du monde judiciaire, de l’éducation nationale et de la société civile. Rassemblés dans la cour d’assises du tribunal, les collégiens ont présenté à tour de rôle le fruit de leur réflexion. Pendant 20 minutes, ils se sont exprimés à travers des mises en scène théâtrales, des films ou encore des présentations de livres. Après un après-midi pétillant de vie et animé par les adultes du jury, la palme est revenue au collège Georges Braque de Neuilly-sur-Marne pour sa représentation théâtrale décrivant l’exclusion d’un jeune de la cité après une condamnation judiciaire. Justice, injustice ? La fin dramatique retenue par le groupe donne à réfléchir.
Ces élèves seront récompensés par une visite citoyenne à Paris où ils pourront voir l’Hôtel de Ville, l’Assemblée nationale et seront reçus par le ministre de la Justice, Mme Rachida Dati.

Ateliers interactifs « mémoires de la justice »

A côté de la présentation de leurs travaux, différents ateliers interactifs ont été mis en place pour amener les jeunes à réfléchir sur le fonctionnement des différents fichiers « mémoires de la justice ».
Des ateliers de sensibilisation des jeunes à leurs droits et devoirs animés par la police, les avocats du barreau, la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), le service du casier judiciaire de Nantes ou encore un atelier jeu pour mieux comprendre la loi, ont complété ce parcours initiatique de découverte du monde de la justice.
Cette journée, très riche en représentations et en débats, est le point de départ d’une action de sensibilisation que vont conduire les professionnels de la justice sur cette thématique des différents fichiers « mémoires de la justice » dans tous les établissements du département durant les deux années à venir.


 

© DSDEN93 - article actualisé le 7 octobre 2010


Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants



Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants