DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

Région académique Ile-de-France

La DSDEN
École, collège, lycée
Espace pédagogique
Gestion des personnels

Fermer X



Fermer X


Dossiers thématiques transversaux
La production d’écrits à travers les cycles


Fermer X



Fermer X


La DSDEN

École, collège, lycée

Espace pédagogique

Gestion des personnels

Accueil > Espace pédagogique > Enseignements et parcours éducatifs > Éducation artistique et action culturelle > Ressources pédagogiques > Ressources académiques et départementales

Ressources académiques et départementales

Démarche d’apprentissage d’un chant à l’école

L’organisation pédagogique de l’école peut favoriser si besoin un échange de compétences au sein de l’équipe d’enseignants.

Les indications qui suivent donnent les étapes d’un apprentissage dirigé.
Cette fiche ne prend pas en compte le travail sur le texte. Cette dimension essentielle peut faire l’objet d’un travail dans le cadre de la maîtrise de la langue.

Préparation de la séance d’apprentissage

Il est nécessaire de bien connaître la chanson :

- la structure (couplet/refrain, répétitions, questions/réponses…)

- la dynamique et le style : tempo, rythmes spécifiques, nuances

- les sonorités propres à la langue du chant proposé

- les difficultés mélodiques et rythmiques éventuelles

Découverte du chant

Le chant est interprété intégralement par l’enseignant ou par le biais d’un enregistrement.
Cette première écoute est l’occasion pour les élèves de repérer les éléments saillants : le sens général, la structure, le caractère, le style…

Apprentissage par imitation

Dès l’entrée dans cette phase, il faut veiller à ce que les modèles vocaux servant de base à l’apprentissage soient dans une hauteur adaptée aux capacités vocales des enfants (on est souvent enclin à chanter trop grave).

L’apprentissage par imitation s’effectue selon un découpage par phrases musicales (ou parties de phrases) reprises en alternance entre le meneur de chant et le groupe. Ne pas oublier de travailler l’enchaînement de ces phrases.
Le meneur de chant ne chantera pas systématiquement en même temps que les enfants. Son écoute lui permettra de repérer les passages à travailler.

Des pistes de remédiations

pour les difficultés rythmiques :

- ralentir le tempo si besoin (vitesse d’exécution)

- dire le texte en parlé-rythmé

- dire en onomatopées ou frapper le passage rythmique qui pose problème

- sonoriser les silences non respectés (ex : claquement de doigts ou frappé de mains)

- marquer les temps sur les notes tenues

pour les difficultés mélodiques :

- chanter lentement note à note

- chanter les passages difficiles plusieurs fois sur lalala ou louloulou, puis réintroduire les paroles.

Evaluation

L’interprétation de la chanson dans son intégralité permet d’évaluer son apprentissage et la qualité vocale du groupe. L’enregistrement ou l’interprétation en demi-groupe favorise une évaluation par les élèves.

Travailler une chanson pour l’interpréter

A l’école, le chant permet de développer une pratique musicale collective expressive.

Mise en œuvre de jeux musicaux

Le travail d’interprétation peut être nourri par diverses mises en situations ludiques. Elles sont choisies en fonction des difficultés rencontrées et de l’interprétation recherchée.

Quelques propositions :

- Répéter une phrase mélodique en variant les nuances (doux, fort…)

- Varier le phrasé en chantant lié, détaché

- Travailler la couleur vocale en chantant uniquement les voyelles et sons vocaliques

- Affiner l’articulation en insistant sur les consonnes

- Jouer sur le timbre de la voix en s’appuyant sur des sentiments ou intentions

- Varier le tempo (vitesse)

- Alterner une phrase chantée et une phrase muette afin de travailler le chant intérieur

- Dire le texte en parlé-rythmé accompagné d’une pulsation discrète.

- Associer les élèves à l’invention d’une gestuelle expressive ou illustrative

Variation des dispositifs d’interprétations

Selon les capacités du groupe et les compétences développées on peut proposer différentes modalités d’interprétation :

- En choeur à l’unisson

- En alternant soliste, petit groupe, chœur (grand groupe) par exemple sur une structure couplet/refrain

- En associant une chorégraphie

Valorisation

La perspective d’une représentation publique permet de motiver les élèves et incite à affiner la qualité artistique de la prestation.

 

© DSDEN93 - article actualisé le 29 juin 2012


Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants



Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants