DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

Région académique Ile-de-France

La DSDEN
École, collège, lycée
Espace pédagogique
Gestion des personnels

Fermer X



Fermer X


Dossiers thématiques transversaux
La production d’écrits à travers les cycles


Fermer X



Fermer X


La DSDEN

École, collège, lycée

Espace pédagogique

Gestion des personnels

Accueil > Espace pédagogique > Gestion de classe et climat scolaire > Protection de l’enfance et gestion de crise > Prévenir et traiter les situations de violence à l’école > Prévention

Prévention

Le diagnostic de sécurité

Le diagnostic de sécurité analyse les points de vulnérabilité en s’appuyant sur des indicateurs de l’école pour proposer des solutions à court, moyen et long terme. Ce diagnostic doit être partagé, il doit donc associer la communauté scolaire et l’ensemble des partenaires de l’école. Ce diagnostic partagé est aussi un levier de dynamique positive.

1- Caractéristiques de l’école et de son environnement

 


Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

Quel est le contexte et le climat urbain aux alentours de l’école ?

 

Classement spécifique de l’école

Type de l’habitat

Réalités historiques d’affrontement des cités

Infrastructures proches

Responsables associatifs de la ville

Responsable de ligne du transport en commun

Police nationale et municipale

Questionnement sur le partenariat avec le tissu économique et social environnant, avec les partenaires institutionnels pour mener des actions d’informations et de prévention.

 

Quelle provenance des élèves ?

 

 

Lieux de domiciliation des élèves

Nombre d’élèves non accompagnés par leurs parents

CLSPD

IEN

Questionnement sur l’aménagement des horaires du groupe scolaire (maternelle et élémentaire).

Questionnement sur l’aménagement horaire des transports des élèves.

Questionnement sur l’aménagement du stationnement des véhicules (local vélos)

Quels lieux ou causes de rassemblement proches de l’école ?

 

Infrastructures proches : autre école, commerces, gare SNCF, arrêt RATP, mobilier urbain, square…

Collectivité territoriale

Polices nationale et municipale

Conseil d’école

Questionnement sur le mobilier urbain.

Questionnement sur la sécurisation de la voirie (arrêt de bus, barrière de protection, ralentisseurs…).

 

Existe-t-il une zone d’attente aménagée pour les élèves et les parents d’élèves (zone publique ou appartenant à l’école, éclairage de la zone) ?

Passage piéton

Barrière de protection

Signalétique appropriée

Collectivités territoriales

Polices

Questionnement sur la sécurisation de cette zone en termes d’aménagement et de surveillance.

 

Bilan 1 : Quels sont les points prioritaires à examiner ?

Que peut-on améliorer dans l’immédiat ?

Qui puis-je mobiliser rapidement ?

Quels sont les travaux ou les actions à engager en urgence ? A moyen terme ? A long terme ?

2- Analyse du bâti

2-1 Les bâtiments

 

Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

Quelles sont les caractéristiques de l’enceinte de l’école ?

 

Hauteur de la clôture

Nombre d’accès, piétons et véhicules, sécurisés ou non

- Collectivité territoriale

- Pompiers

- Correspondant police

- Personnel communal

Questionnement sur l’adaptabilité de cette enceinte à la situation actuelle : sa structure, son état, ses zones de perméabilité, les barrières naturelles…

Quelle répartition spatiale des différents lieux ?

Plan de masse

Questionnement sur la disposition et la sécurisation des différents pôles (pôle médico-social, BCD, direction) ou zone de vie (parkings, espaces verts, place du gardien, local serveurs, salles informatiques, réserves de stockage, logements de fonction…).

Quelle accessibilité, quelle signalétique, quel contrôle, et quelles procédures communes ?

- Nombre d’intrusions

- Nombre de salles restant allumées toute la nuit

- Présence d’un SAS

- Ronde avant la fermeture de l’école

Questionnement sur les possibilités pour pénétrer dans l’école : façade, toiture, baies vitrées, « skydomes », circulation piétons et automobiles.

Questionnement sur le cheminement interne des élèves et des visiteurs ainsi que sur le trajet vers des installations extérieures (Installations sportives et annexes pédagogiques).

Questionnement sur le gardiennage et les modalités d’entrée dans l’école.

Quelles procédures existe-t-il en cas d’urgence ?

- Existence d’une cellule de crise

- Nombre d’incidents violents de niveaux 3 et 4

Questionnement sur sa composition, la circulation de l’information (affichage des consignes, talkie walkie, accès aux numéros d’urgence…) et des personnes, les procédures et les moyens matériels mobilisables (accueil, gestion des clés, prise en charge des victimes et de leur famille).

Questionnement sur l’analyse des incidents violents avec le commissariat, les services de prévention municipaux, les associations d’aide aux victimes…

2-2- Les équipements

 

 

Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

Quels sont les dispositifs anti-intrusion ?

Analyse des incidents signalés par le directeur d’école

Nombre de locaux sensibles protégés

Correspondant police

Personnel municipal

Collectivité territoriale

Personnels logés

Questionnement sur le nombre de capteurs anti-intrusion, leur localisation et leur état de fonctionnement.

Questionnement sur le dispositif de contrôle des portails, des portillons et des rez-de-chaussée.

Quels dispositifs d’identification des visiteurs et de surveillance des abords du groupe scolaire ?

Position de la loge

Nombre de caméras de vidéo protection fonctionnelles

Hygia(Visio)phone

Personnel de loge

Collectivité territoriale

Questionnement sur le contrôle des accès : vidéo protection, moyens humains, éclairage, badges…

Une vidéo protection des accès est-elle effective ? : questionnement sur la localisation et la portée des caméras, sur l’exploitation et le stockage des images et sur la formation d’un personnel référent.

Comment l’éclairage du groupe scolaire et de ses abords peut-il contribuer au sentiment de sécurité ?

Lieux non éclairés

Existence ou non d’un diagnostic de sûreté

Municipalité

Polices

Conseil d’école

Questionnement sur la localisation, l’état de fonctionnement des éclairages intérieurs et extérieurs et leur participation à la sécurisation des locaux et des personnes.

 

Quelles autres alarmes spécifiques ? (confinement et incendie)

Nombre d’exercices

Nombre de personnes sachant appliquer les consignes

Tous les personnels

Les élèves

Commission de sécurité

Questionnement sur la diffusion des consignes, la formation du personnel et la sensibilisation des élèves.

Questionnement sur l’accessibilité des outils et produits dangereux.

Quels cheminements internes et externes des élèves ?

Trajet des élèves de la rue jusqu’à la cour

Lieux de bousculades et dangereux

Conseil d’école

Collectivité territoriale

Les personnels

Questionnement sur la fluidité des entrées et sorties des élèves.

Questionnement sur la gestion des flux internes.

Bilan 2 : Quels sont les points prioritaires à examiner ?

Que peut-on améliorer dans l’immédiat ?

Qui puis-je mobiliser rapidement ?

Quels sont les travaux ou les actions à engager en urgence ? A moyen terme ? A long terme ? Diagnostic de sûreté à engager ?

3- Surveillance de l’école

3-1 Les accès

 

 

Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

Quelle gestion et quelle organisation pour le contrôle des flux dans le groupe scolaire ?

Nombre et analyse des signalements d’intrusion et des incidents aux abords (fréquence, protagonistes et conséquence sur la vie de l’école)

CLSPD

Personnel de loge

Conseil d’école

Conseil des maîtres

Personnels du groupe scolaire

Questionnement sur le positionnement, la fonction, la coordination et la formation des personnels (enseignants, AVS, EVS, personnel municipal) qui ont la charge de l’accueil, du contrôle des entrées et des sorties à la fois aux mouvements des intercours et lors des récréations.

Questionnement sur les procédures de contrôle : pièces d’identification à fournir, modalités de la prise en charge des personnes extérieures, des élèves retardataires : ces procédures sont-elles partagées ?

Questionnement sur le contrôle des entrées et des sorties des véhicules (des personnels, des livraisons et des pompiers).

Quelles procédures d’alerte et de consignes ?

Nombre d’intrusions

Questionnement sur les consignes données en cas d’intrusion ou d’incident aux abords de l’école (modalités d’intervention et d’alerte au sein du groupe scolaire, anticipation d’un protocole avec la police…).

Questionnement sur le matériel de circulation de l’information mis à disposition : talkies-walkies, liste de numéros de téléphone d’urgence, portables de sécurité.

3.2- Gestion des récréations et des parties communes

 

 

Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

Quel protocole de prise en charge de ces moments : par qui, comment et pour quoi faire ?

Nombre et lieux d’incidents

Climat d’entrée des élèves en classe

Niveau de sonorisation

Enseignants

Conseil des maîtres

Conseil d’école

Questionnement sur le positionnement et la formation des personnels : quelles consignes ont-ils reçues (se déplacer, se positionner à un endroit précis, participer à la mise en rang), de quel accompagnement ont-ils bénéficié dans leur prise de fonction (gestion des salles de travail, surveillance des toilettes, sensibilisation au discours d’adulte à tenir mais aussi à l’écoute réelle d’un élève quand il vient se plaindre…) ?

Questionnement sur l’identification des lieux sensibles et sur le quadrillage de l’espace par les personnels.

Comment sont vécus les mouvements et les récréations par les élèves et les personnels ?

Ressenti de tension ou de calme

Sondage

Questionnement sur les lieux interdits (escaliers, certains points de la cour), la gestion des espaces verts et l’aménagement de lieux conviviaux dans la cour de récréation.

3.3- Gestion de la restauration scolaire

 

 

Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

Quels sont les choix d’organisation en termes d’espace et de temps lors de la pause méridienne ?

Nombre de demi-pensionnaires

Nombre d’activités proposées sur la pose méridienne

Nombre d’incidents

Directeur de la restauration scolaire

Personnels de cantine et de restauration

Directeurs d’école

Questionnement sur les flux : nombre de services, temps horaires pour déjeuner, gestion de la file d’attente, gestion de l’appel…

Questionnement sur la gestion des lieux : activités proposées (aménagements extérieurs, salles spécifiques, BCD) et lieux abrités en cas de pluie (toilettes, cour, préau).

Comment sont vécus les mouvements et la prise du repas par les élèves et les personnels ?

Commission menu

Nombre de clubs

 

Questionnement sur l’enjeu de ce moment : amélioration de l’accueil, de la qualité des menus, de la responsabilisation et de l’implication des élèves.

3.4- Gestion des annexes pédagogiques (installations EPS et autres structures pédagogiques)

 

 

Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

Comment organiser le service aux usagers dans des structures qui nécessitent un déplacement d’élèves ?

Analyse des incidents sur le trajet

Analyse des incidents sur les installations

 

Conseil d’école

Collectivité territoriale

Personnels de loge

Gardien

Municipalité

Intervenants d’EPS

Polices

Questionnement sur la sécurisation des trajets : quel encadrement, quelle communication des trajets aux familles et à la police, quelle charte de bonne conduite en direction des élèves et de leurs parents, quelles solutions alternatives, quelle responsabilisation des élèves….

Questionnement sur un protocole d’actions lors de difficultés (cours perturbés par des éléments extérieurs) : comment est prévenu le directeur, qui appelle les secours si besoin, quel est le rôle du gardien ?

Questionnement sur les procédures établies en cas d’incident : quelles sont les consignes données au professeur ? A-t-il accès à une trousse de premiers secours, à un téléphone ? Dispose-t-il des numéros d’urgence ? Peut-il joindre le directeur ?

Bilan 3 : Quels sont les points prioritaires à examiner ?

Que peut-on améliorer dans l’immédiat ?

Qui puis-je mobiliser rapidement ?

Quels sont les travaux ou les actions à engager en urgence ? A moyen terme ? A long terme ?

4- Gestion de la discipline

4.1- Modalités de gestion de la discipline

 

 

Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

Quelle place le groupe scolaire accorde-t-il au règlement intérieur (RI) ?

 

Temps réel consacré à l’étude du RI

Articles du RI particulièrement transgressés

Conseil d’école

Conseil de cycle

Conseil des maîtres

RASED

Psychologue scolaire

Structures partenariales : municipale, associatives…

Médiateur prévention violence

IEN

Equipe éducative

AVS

Questionnement sur l’appropriation du règlement intérieur par les personnels, par les élèves et par les parents : utilisation du temps d’accueil de début d’année, projets d’illustration de ce règlement dans le groupe scolaire, charte spécifique par classe en fonction des besoins…

Questionnement sur la simplification, la pertinence et la compréhension de tel ou tel article.

Quelle place et quel sens sont donnés aux punitions dans le groupe scolaire ?

 

Questionnement sur l’évolution quantitative et qualitative (motifs, fréquences, punitions prononcées).

Questionnement sur le sens et l’efficacité des équipes éducatives (rôle, composition, décisions).

Questionnement sur les pratiques concernant la gestion des élèves hautement perturbants, quelle continuité dans les apprentissages ?...

Punitions : quelle connaissance et quelle représentation en ont les différents acteurs du système ?

 

Régression des rumeurs sur l’impunité des élèves, sur le laxisme de la direction

Nombre d’appel des familles pour signaler leur mécontentement ou leur satisfaction

Questionnement sur la circulation de l’information : qui avertit la famille en fonction du degré du problème (Enseignant ayant constaté le dysfonctionnement, directeur), quelle utilisation du carnet de correspondance, quelles modalités de rencontre des parents…

Questionnement sur le climat du groupe scolaire, la perception qu’en ont les différents acteurs.

Questionnement sur la publicité des punitions (vers les élèves, vers les personnels).

Questionnement sur la fréquence, sur la cohérence de traitement entre tous les acteurs et sur la signification (rapport à l’école) des retards.

Quelle utilisation des TICE ?

 

4.2- En classe

 

 

Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

La gestion de la discipline en classe présente-t-elle des composantes communes et partagées ?

Nombre de charte interne et partagée du fonctionnement de la classe

Analyse des incidents

Analyse des motivations de l’élève au comportement perturbant

 

 

Questionnement sur la cohérence de l’action pédagogique pour une classe et de l’ensemble des équipes d’un groupe scolaire sur l’entrée en classe des élèves, sur les exigences de matériels, méthodologiques.

Questionnement de l’impact du traitement des comportements perturbants sur le climat de l’école : population flottante susceptible de générer des troubles ou de perturber le déroulement d’autres cours.

Questionnement sur l’accueil des nouveaux personnels et sur les conseils à fournir aux personnels débutants.

4.3- Dans les parties communes

 

 

Indicateurs pouvant être retenus

Acteurs à solliciter

Pistes de réflexion pour la sécurisation et la prévention

Quel investissement par les élèves de leur groupe scolaire, des couloirs, des WC, de l’infirmerie ?

Nombre, lieux et moments de dégradation

 

Questionnement sur les règles de fréquentation des couloirs, des WC : quand ? qui surveille ?

Questionnement sur le climat général : ambiance de classe, du groupe scolaire, relations adultes/élèves

Questionnement sur les relations (dans le discours et les actes) qu’entretiennent les élèves avec leur école : appartenance, dénigrement, indifférence ?

Questionnement sur la pertinence de création d’un livret d’accueil.

Bilan 4 : Quels sont les points prioritaires à examiner ?

Que peut-on améliorer dans l’immédiat ?

Qui puis-je mobiliser rapidement ?

Quels sont les travaux ou les actions à engager en urgence ? A moyen terme ? A long terme ?

© DSDEN93 - article actualisé le 3 mai 2011


Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants



Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants