DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

Région académique Ile-de-France

La DSDEN
École, collège, lycée
Espace pédagogique
Gestion des personnels

Fermer X



Fermer X


Dossiers thématiques transversaux
La production d’écrits à travers les cycles


Fermer X



Fermer X


La DSDEN

École, collège, lycée

Espace pédagogique

Gestion des personnels

Accueil > Rubriques spéciales > A la une des établissements > Nos reportages de l’année scolaire 2009-2010

Nos reportages de l’année scolaire 2009-2010

L’art au coeur du collège

"In situ", artistes en résidence dans les collèges

Né d’une convention partenariale entre l’Inspection académique et le Conseil général de Seine-Saint-Denis, le dispositif In situ, résidences d’artistes en collège, permet aux établissements d’accueillir durant une année des artistes pour une rencontre étroite avec les collégiens en les faisant participer au processus de création artistique.

Pour cette deuxième édition d’In situ, neuf collèges ont reçu des artistes résidents :les collèges Christine de Pisan d’ Aulnay-sous-Bois, Evariste Galois de Sevran, Rosa Luxemburg d’Aubervilliers, Louis Pasteur de Villemomble, Jean Moulin de Montreuil, Jean Jaurès de Pantin, Garcia Lorca de Saint-Denis, Alfred Sisley de l’Ile Saint-Denis et Saint-Exupéry de Rosny-sous-Bois.
Autant de lieux que de cheminements artistiques différents.

 

O.V.N.I au collège Saint-Exupéry de Rosny-sous-Bois

Accueilli en résidence au collège Saint-Exupéry de Rosny-sous-Bois, le photographe et plasticien M. Yo-Yo Gonthier a partagé avec les collégiens sa fascination pour l’exploration de l’air. Pendant un an, il a invité les élèves à s’associer à son projet de création La peau de la lune qui s’est terminé par l’envol d’un dirigeable dans la cour du collège sous les regards fascinés des élèves, des parents et de l’équipe éducative de l’établissement.

« Ce qui me passionne, c’est l’éveil, quand à un moment donné, la curiosité déclenche le moteur qu’est l’imagination » confie M. Yo-Yo Gonthier.

Accompagnés par Mme Marion Viol, leur professeur de français, les élèves de quatrième SEGPA du collège Saint-Exupéry de Rosny-sous-Bois retrouvent, tous les jeudis, l’artiste dans son atelier installé au premier étage du collège.
Pour ce parcours artistique et culturel autour de l’exploration de l’air, il n’aura de cesse d’aiguiser leur curiosité, de nourrir leur réflexion sur l’envol, pour donner libre cours à leur imagination.
Après une entrée dans le projet par l’observation de photographies réalisées par M. Yo-Yo Gonthier, les seize élèves se sont très vite plongés dans le monde des grands explorateurs ainsi que dans l’apparition des premiers dirigeables. Visites de musées, projections de films, exploitations de documents ont animé les premières rencontres.
Au fil des événements, avions en papier, dessins et gravures de machines volantes, correspondances et écritures, ballons dirigeables s’installent dans la vie du collège.
Des créations où la sensibilité et l’imagination de chacun ont pu s’exprimer.

Avions en papier

Afin que le projet prenne son essor au sein de l’établissement, un appel à tous est effectué sous la forme d’un lancement d’avions en papier à l’heure de la récréation. À la surprise générale, plus de 500 avions décollent du premier étage de l’établissement.
Sur chacun d’entre-eux est inscrit le message de la classe de quatrième SEGPA. Avec l’artiste, ils invitent les autres collégiens à participer au projet : écrire son autoportrait en vue d’un lâcher de ballons, gonflés à l’hélium, porteurs de leurs messages.
« Ce temps fort a permis aux élèves de SEGPA d’être porteur de ce projet de collège » confie M. Marc-André Gasnier, directeur de SEGPA. Ils sont devenus les acteurs principaux d’un projet qui a réuni plus de cent élèves au fil de l’année.

Correspondance et écriture

Dès lors, la résidence de l’artiste s’est incarnée en ateliers d’écriture accueillant tous les collégiens participant à ce voyage !
En adéquation avec le programme de français de quatrième, Mme Marion Viol aborde avec ses élèves les différentes formes de correspondance. Un travail de lecture puis d’écriture est mené en classe pour arriver progressivement à l’autoportrait. Tous prennent la plume et ceux qui le souhaitent associent à leur texte une photographie. 

Autoportraits 

Poèmes

 

Lâcher de ballons

Pour ce rassemblement festif, plus de cent ballons s’élèvent au-dessus de la cour du collège. Ces "petites bouteilles" jetées dans les airs, porteuses de messages balayent le ciel de Rosny-sous-Bois puis voyagent dans le ciel de France. Quelques semaines plus tard, la plus belle des récompenses arrive : la réception de réponses venant des quatre coins de France. Certains ballons ont même traversé les frontières et des messages de Belgique sont accrochés sur les murs de l’atelier de l’artiste.
« À la réception de lettres, les élèves ont réellement compris le sens de cette correspondance. Ils ont pris conscience des différentes façons d’écrire et d’envoyer un message » explique Mme Marion Viol.

 

Lâcher de ballons - 20 mars 2009

Atelier de gravure

Parallèlement, M.Yo-Yo Gonthier souhaite leur faire découvrir l’art de la gravure. C’est pourquoi, les élèves et l’artiste ont poussé les portes de l’atelier de gravure de l’école d’arts plastiques Paul Belmondo de Rosny-sous-Bois. 
Avec M. Didier Hamey, peintre graveur, ils ont exploré les richesses infinies du travail à l’encre à travers la technique de gravure à la pointe sèche. Au premier coup de pointe, la magie opère et les voilà transportés par-delà les nuages à créer d’ incroyables machines volantes.

OVNI- Exposition des élèves de 4ème H à l’espace culturel André Malraux de Rosny-sous-bois

 

Envol final

« Va t-il voler ? » telle fut la question que tous se posèrent lors de la journée porte ouverte au collège Saint-Exupéry avant le décollage des ballons dirigeables : L’invisible et le poisson lune, prévu en fin d’après-midi.
Jusqu’au dernier jour, les élèves de quatrième réunis dans l’atelier de mécanique ont travaillé à leur réalisation, point d’orgue de leur aventure avec M.Yo-Yo Gonthier.

Véritable résidence de création, l’artiste a exploré avec les collégiens les chemins de l’imaginaire. Des portes se sont entrouvertes et ne sont pas prêtes de se refermer.
« L’artiste m’a fait découvrir son univers, ses photos, ses dessins, ses carnets. Il m’a emmené vers l’imaginaire. Dans ce projet, j’ai pu m’exprimer à travers mes dessins, mes textes. Nous avons beaucoup travaillé pour en arriver là aujourd’hui » confie Claire, élève de quatrième, lors de l’envol du dirigeable.

« Ce projet a été enrichissant pour les élèves. Il leur a permis de créer, de laisser aller leur imagination. À travers leurs dessins, leurs écrits, j’espère qu’ils ont pris conscience de leur potentiel » conclut Mme Marion Viol.

 

 

 

© DSDEN93 - article actualisé le 7 octobre 2010


Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants



Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants