DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

DSDEN 93 - L’éducation en Seine-Saint-Denis

Région académique Ile-de-France

La DSDEN
École, collège, lycée
Espace pédagogique
Gestion des personnels

Fermer X



Fermer X


Dossiers thématiques transversaux
La production d’écrits à travers les cycles


Fermer X



Fermer X


La DSDEN

École, collège, lycée

Espace pédagogique

Gestion des personnels

Accueil > Rubriques spéciales > A la une des établissements > Nos reportages de l’année scolaire 2008-2009

Nos reportages de l’année scolaire 2008-2009

Tous pour la lecture

Lire, raconter et sélectionner son livre préféré pour participer au vote national du meilleur ouvrage jeunesse par catégorie (roman, bande dessinée ou manga), tel est le principe du concours Tam-Tam à laquelle ont participé plus de 400 élèves des écoles élémentaires * et des collèges* de la ville de Clichy-sous-Bois.

Le Tam-Tam : jeunes lecteurs donner votre avis !

Organisé depuis 1995 par le Centre de Promotion du Livre Jeunesse et par les éditions Bayard, ce concours national de littérature jeunesse s’adresse aux jeunes de moins de 15 ans et leur propose de devenir membre des jurys afin d’élire leur roman, bande dessinée ou manga préféré parmi une sélection prédéfinie de quatre ouvrages parus dans l’année. Lecteurs solitaires ou membres d’un groupe classe, ils ont voix au chapitre pour voter dans tout l’hexagone. Les prix Tam-Tam sont alors remis aux auteurs élus lors du salon du livre et de la presse jeune à Montreuil.
Sur Clichy-sous-Bois, 15 classes de cycle 3 (CE2, CM1, CM2) et 6 classes de collège encadrées par leurs enseignants ont participé à cet événement littéraire original qui développe le plaisir de lire. Tous étaient prêts le jour J pour mettre leur bulletin dans l’urne.
Retour sur les trois étapes du challenge : Lecteurs, critiques littéraires, membre du jury.

 

Sélection catégorie roman 8 ans et plus

« Ça parle de quoi l’histoire ? »

A partir des livres distribués par le salon du livre et la municipalité de Clichy-sous-Bois, partenaire du projet, chaque classe organise son système de prêt. Les temps de lecture prennent toutes les formes possibles dans les écoles élémentaires : lecture individuelle chez soi, lecture à l’école pendant un temps réservé, lecture du maître à haute voix pour les passages difficiles ou encore venue de la bibliothécaire municipale en classe.

Première de couverture " Mes yeux menthe à l’eau", 6ème 1 collège Doisneau

 

Au collège Doisneau, à chaque début du cours de français en sixième 1, les doigts se lèvent et les livres s’échangent, la fiche de prêt circule rapidement. « Tu m’échanges celui-là ? » Chaque élève veut être le premier à finir les quatre romans !
« J’ai lu les quatre livres. Ce qui m’a plu, c’est qu’on pouvait prendre son temps pour lire et qu’il n’y avait pas de note » dit Lynda G., élève en sixième 1.
Pour Cristelle Blot, professeur de lettres, il s’agit avant tout d’amener les élèves à la lecture « Permettre à chacun de nourrir son imaginaire, de construire sa pensée … »
Pour chaque livre lu, les collégiens remplissent une fiche de lecture dans laquelle ils résument l’histoire, décrivent leur personnage préféré en argumentant, notent leur(s) mot(s) ou passage(s) préféré(s), dessinent une nouvelle illustration pour la première de couverture, …

« Ils n’ont pas lu, ils ont dévoré. Après les vacances de la Toussaint, tous avaient lu les 4 livres de la sélection. Certains d’entre eux avaient déjà relu leur livre préféré. L’émulation est venue tout de suite » nous confie Christelle Blot. Telle est sa véritable motivation lors de l’inscription de ses trois classes au concours de littérature jeunesse. Elle décide de consacrer l’heure d’atelier des élèves de sixième au prix Tam-Tam. La lecture est possible pendant l’atelier, ce qui aide certains élèves.

« Lis-moi une histoire »

L’une des originalités du dispositif Tam-Tam repose sur la venue dans chaque classe de comédiens pour la lecture de romans.
Dans les classes de CM2, une correspondance s’établit avec le comédien, lui donnant le titre retenu. « Les partenaires ont été très réactifs et se sont adaptés à chaque demande » explique Régis Roginsky, conseiller pédagogique de la circonscription Le Raincy / Clichy-sous-Bois.

Au collège Doisneau, Christelle Blot procède autrement. Elle choisit le livre en fonction des difficultés rencontrées par ses élèves.En sixième 1, tous les élèves ont en tête « Mes yeux menthe à l’eau » d’Agnès de Lestrade. L’enseignante sélectionne « 22 ! », de Marie-Aude Murail. « Ce livre plein d’humour aborde la censure, la répression. Mon objectif est de les amener à comprendre les sous entendus du livre ». Dès la lecture terminée, les questions fusent et il y a des échanges. La lecture par le comédien change leur avis sur le livre et influence même leur vote : « 22 ! » devient le livre numéro 1 !

 

" 22 !" Première de couverture, 6ème 1, collège Doisneau

Pour les cinquième et troisième inscrits dans la catégorie roman 12 ans et plus, son choix se porte sur un titre que seul un élève a lu en entier « Ce roman par sa longueur rebute les élèves et l’entrée dans le livre est difficile. Pour les motiver à lire j’ai choisi la lecture des cinq premiers chapitres. Mon but est de capter leur attention ».
« L’acteur est venu en classe, a lu le livre. Il jouait carrément, c’est ce qui m’a donné envie de le lire » confie Nolwenn G., élève de cinquième. Pour sa mère, la venue du comédien a totalement changé le regard de sa fille « On aurait dit qu’elle avait bu le livre. Le fait que le livre soit lu par quelqu’un d’autre lui a fait changer son regard sur ce roman. Elle a souhaité l’emprunter le jour même ». Mais ce n’est pas tout, Nolwenn souhaite faire partager son plaisir à d’autres en enregistrant la lecture d’un passage du livre.
D’autres l’ont rejoint dans sa démarche. « J’ai choisi l’Arche part à huit heures. Personne en classe n’a voté pour ce roman » témoigne Lynda G., élève de sixième.

 

Lynda,
élève de sixième
" L’arche part à huit heures"
Nolwenn,
élève de cinquième
" L’enfant d’argent "

 

« A voté »

Lecteurs, ils deviennent électeurs. Dans toutes les écoles, les votes se déroulent de manière solennelle Sur le bulletin de vote, deux questions : « Pourquoi avez-vous voté pour ce livre ? Qu’avez-vous pensé des autres livres ? » .

« La mairie a mis en place des urnes avec un isoloir. C’est l’occasion de montrer aux enfants l’importance du rôle de citoyen » explique Régis Rogynski. La sélection des élèves de Clichy rejoint le vote national.

 

Lauréats 2008 du concours Tam-Tam, toutes catégories confondues

Un visage pour un nom

 Première de couverture "22 ! ",6ème1 collège Doisneau

Rendez-vous pris au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil pour découvrir l’univers du livre ! Plus de 13 classes ont participé aux ateliers de rencontres avec les auteurs, illustrateurs ou encore traducteurs. Les doigts se dressent et chaque enfant veut poser sa question sur l’ouvrage, la vie de l’auteur et attend bien sûr l’instant magique de la dédicace (débats sur les rencontres).

Une avalanche de questions est posée par les élèves de troisième 2 à la traductrice Florence Quillet du roman allemand « L’expédition disparue ».
« Combien de temps cela vous prend t-il pour traduire un livre ? »
« Choisissez-vous vos livres ? »
« Pourquoi ne pas devenir auteur ? »
« Pourquoi avez-vous gardé des mots anglais dans le livre ? »

Le débat s’engage alors sur la langue allemande que certains d’entre eux étudient en classe. La traductrice leur présente les différences de sensibilité entre jeunes lecteurs allemand et français et les invite les a voter pour la première de couverture, édition allemande ou française. Comme prévu, la version française l’emporte !

Quant au sixième, munis du bon d’achat remis à tous les participants du concours, ils parcourent les allées du salon avec aisance à la recherche de l’éditeur de leur livre préféré pour l’acheter, le garder ou tout simplement pour l’offrir.

Petit lecteur deviendra grand

Pour Christelle Blot, quelque chose a pris vie à l’occasion de ce concours dans toutes ses classes. L’engouement est tel que les livres continuent à circuler pour une deuxième lecture ou tout simplement une première. « Je vais refaire mon Tam-tam avec cinquième en changeant de catégorie. La sélection des romans 12 ans et plus était trop difficile pour bon nombre d’entre eux. A l’inverse, pour les bons lecteurs de sixième, le prêt dans la catégorie 12 ans et plus est ouvert ! ».
Régis Roginsky souhaite quant à lui profiter de cette dynamique pour continuer l’an prochain « A partir d’une sélection d’ouvrages, nous souhaitons poursuivre l’idée de cercles de lecture en développant la correspondance et les défis lecture entre les classes ».
Après Sevran l’an passé, le concours Tam-Tam quitte la ville de Clichy-sous-Bois en laissant plein d’émotions chez tous les lecteurs. Il s’installera dans une nouvelle commune du département l’an prochain.

 

* Ecoles élémentaires : Louis Pasteur, Jean Jaurès 1, Henri Barbusse 1 et 2, Paul Langevin, Paul Vaillant Couturier 1 et Irène et Frédéric Joliot Curie 2.
* Collèges Robert Doisneau, Louise Michel et Romain Rolland.

 

© DSDEN93 - article actualisé le 7 octobre 2010


Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants



Sites institutionnels
Académie de Créteil
Education.gouv.fr
Service-public.fr
Autres sites

Infos site
Accessibilité
Mentions légales

Abonnements
Fil RSS
e-lettre des enseignants